Le palmarès du TOURNAI RAMDAM FESTIVAL 2018

En ce mardi 23 janvier 2018, le TOURNAI RAMDAM FESTIVAL est fier de pouvoir annoncer une hausse de fréquentation de 15% par rapport à 2017(23.174 festivaliers en 2017). Le festival se hisse ainsi dans le top des festivals les plus importants de Wallonie.

En 11 jours, le complexe Imagix Tournai a accueilli plus de 26.710 spectateurs. Ceux-ci ont pu y découvrir 17 courts métrages belges et internationaux ainsi que 46 longs métrages (fiction et documentaire) dont 2 avant-premières mondiales et 10 avant-premières mondiales francophones. 

Pour sa clôture, le festival affiche complet avec 5 salles du complexe Imagix réservées pour le film événement THE POST de Steven SPIELBERG. 

 

Palmarès  de la 8e édition du Tournai Ramdam Festival

FICTION
La fiction la plus dérangeante : JUSQU’À LA GARDE de XAVIER LEGRAND
La meilleure fiction : L’INSULTE de ZIAD DOUEIRI

LE RAMDAM BELGE
Le Ramdam belge de l’année le plus dérangeant : GRAVE de JULIA DUCOURNAU
Le meilleur Ramdam belge de l’année : INSYRIATED de PHILIPPE VAN LEEUW

DOCU
Le documentaire le plus dérangeant : TASTE OF CEMENT de ZIAD KALTHOUM
Le meilleur documentaire : HUMAN FLOW de AI WEIWEI 

PRIX DE LA PRESSE ET DE L’UCC
Documentaire le plus dérangeant : MALARIA BUSINESS
Documentaire coup de cœur : THANK YOU FOR THE RAIN

COURTS MÉTRAGES

Compétition nationale
Le court métrage belge le plus dérangeant : YOU’RE LOST, LITTLE GIRL de CEDRIC BOURGEOIS
Le meilleur court métrage belge : DOWNSIDE UP de PETER GHESQUIERE 

Compétition internationale
Le court métrage international le plus dérangeant : CARGO de KARIM RAHBANI
Le meilleur court métrage international : PANTHEON DISCOUNT de STEPHAN CASTANG

  www.ramdamfestival.be