Rencontre avec Vincent Lacoste pour Saint Amour

IMG_7461De passage à Mons au Festival International du film d’Amour pour présenter le film Saint Amour de Benoit Delepine et Gustave Kervern (en salles depuis le 2 mars), le sympathique Vincent Lacoste a répondu à nos questions.


Qu’est-ce qui t’as donné envie d’être acteur ? 

A vrai dire, je suis arrivé dans ce métier par hasard, j’étais en train de manger à la cantine du collège quand j’avais 14 ans et une dame est arrivée pour donner des papiers à tout le monde pour faire un casting. J’y suis allé et j’ai été pris. C’était pour le film Les Beaux Gosses de Riad Sattouf. Vu qu’il a eu pas mal de succès en France, j’ai commencé à recevoir des propositions de rôles.

Comment es-tu arrivé sur le film Saint Amour ?

Benoit Delepine et Gustave Kervern m’ont proposé de faire le film avec eux, tout simplement. A la base c’était censé être Michel Houellebecq mais ils ont voulu faire une histoire de trois générations. Du coup, ils m’ont proposé le rôle. J’ai directement accepté car j’aime beaucoup leurs autres films. J’avais vu Mammuth à sa sortie et c’est à ce moment que j’ai découvert leur cinema. Ce sont des réalisateurs avec qui j’avais envie de tourner avant. C’est toujours agréable de recevoir une proposition de cinéastes qu’on affectionne.

D’autres réalisateurs qui t’intéressent ? 

Oui, je trouve qu’il y a une nouvelle génération de cinéastes qui est vraiment interessante à mes yeux. Justine Triet, par exemple, avec qui j’ai tourné et Guillaume Brac, avec qui je vais tourner.

226116.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxComment s’est passé le tournage avec Poelvoorde et Depardieu ? 

J’avais déjà tourné avec Gérard Depardieu dans Astérix : Au Service de sa Majesté donc j’étais moins stressé vu que je le connaissais. Je me suis quand même demandé si j’allais réussir à trouver ma place mais ils sont tellement marrants et sympathiques que ça s’est super bien passé. Avec Gérard on s’est très bien entendu directement et ça a été pareil avec Poelvoorde. Il faut savoir se concentrer très rapidement car ils blaguent tout le temps, le niveau sonore est parfois très élevé.

Un rôle que tu aimerais jouer ? 

Il y en a plein mais je cherche principalement des rôles par rapport à des gens qui les font. Un rôle un peu similaire écrit par différentes personnes sera toujours plus intéressant. Je cherche à m’intégrer dans des univers que j’aime. Quand je regarde un film, je m’en fous de voir qu’il y a un beau rôle pour tel ou tel acteur, je veux juste voir un bon film et c’est un peu la même chose pour moi. J’essaye de faire des bons films avec des rôles différents.

Un film préféré ? 

Mon film préféré c’est La Fièvre dans le Sang d’Elia Kazan, c’est la perfection absolue. Ca reflète parfaitement le premier amour, c’est extrêmement poétique. En fait, j’adore les mélodrames.

Des projets ? 

Cet été, je vais tourner un film de Guillaume Brac comme dis précédemment, c’est un nouveau realisteur qui a fait le film Tonnerre. J’ai tourné le film Victoria avec Virginie Efira et Melvil Poupaud qui sortira à la fin de l’année et Tout de suite maintenant de Pascal Bonitzer avec Isabelle Huppert qui sortira en juin.