Sortie française de Black annulée

black-drPaname Distribution, le distributeur français de Black, s’est vu contraint d’annuler la sortie en salles suite à l’attribution d’un certificat 16+ au film. A cause de celui-ci, de nombreuses salles françaises avaient pris la décision de le sortir de leur programmation. Le producteur Frank Van Passel regrette cette décision qui est selon lui motivée « par la peur de son sujet suite aux attentats de Paris. Malgré tout, cette décision fait un peu l’effet d’une censure. » Paname analyse actuellement les autres possibilités de diffusion dont par exemple une sortie digitale video-on-demand.

Basé sur les livres pour la jeunesse de Dirk Bracke, Black est l’histoire de Mavela (Martha Canga Antonio), 15 ans. Elle tombe éperdument amoureuse de Marwan (Aboubakr Bensaïhi), membre charismatique d’une bande rivale. Les deux jeunes gens sont brutalement contraints de choisir entre la loyauté à leur gang et l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre.

Black a été présenté l’an dernier en première mondiale au Festival International du Film de Toronto où il a remporté le Discovery Award. Depuis lors, le film a accumulé les distinctions à l’étranger et en Belgique avec le Prix du Public au Film Fest Gent et le Prix de la Meilleure Interprétation Féminine pour Martha Canga Antonio à Tallinn. Canga Antonio a en outre participé au programme ‘Shooting Stars’ la semaine dernière de Berlin. Black a aussi été présenté récemment à Göteborg, Marrakech et Gijón et sera présenté le mois prochain en première américaine au festival SXSW (South by Southwest) à Austin.

En Belgique, où le film était également interdit aux moins de 16 ans, le film a déjà accumulé un box office de 1,5 million d’euros, l’un des plus importants de l’année pour un film belge.

La producteur Frank Van Passel de Caviar est extrêmement déçu que les cinémas français refusent de montrer le film: “Un label 16+ rend la sortie plus compliquée mais tout comme en Belgique, cette décision a été prise à cause du message fort du film. Ce n’est pas totalement incompréhensible en vue des conséquences traumatisantes des attentats de Paris, mais cette décision donne quand même un sentiment de censure ce qui la rend difficile à accepter. Partout où Black a été montré, il séduit à la fois le public et la presse. C’est dommage pour le public cinéma français et les jeunes acteurs qui ont porté le film mais je pense que le cinéphiles français découvriront le travail de Adil et Bilall via les canaux digitaux.”

Paname Distribution communiquera prochainement les détails d’une sortie digitale en France.